logo strategies-options Accès Site
 
panier
"Gérer, c'est prévoir"
Le site consacré aux stratégies de trading incorporant des produits dérivés, en particulier des options.
Accueil  >  Volatilités implicites du CAC 40 au 11-04-2014 
Volatilités implicites du CAC 40 au 11-04-2014

Volatilités implicites du CAC 40 au 11-04-2014

Publié le 13 Avril 2014 par Volatilité CAC40
icone rss


En baisse de 135 points sur la semaine à 4361.5 sur le contrat Future CAC 40 (FCE) vendredi.
Apparemment, le franchissement des 4500 n'était pas une priorité, même si pour le moment la dynamique haussière semble persister selon les analystes.

Forte hausse des volatilités implicites, autour des 20% sur toutes les échéances des options sur le contrat future CAC 40 (FCE) ATMF, lorsque le prix d'exercice est au niveau du contrat Future ( à comparer avec la volatilité historique du CAC 40).

On peut donc légitimement se dire que le sentiment change chez les traders, on commence à "pricer" un peu de tension sur les marchés actions. Au delà de 20% de volatilité implicite, on peut s'attendre logiquement à des +/- 1.5% de variation journalière sur l'indice.



Chiffres et représentation

Si on représente graphiquement les prix des options exprimés en termes de volatilité implicite par rapport à la maturité et à la moneyness (le rapport Future/Prix d'exercice), on obtient une surface de volatilité des options du CAC 40 :

Les volatilités implicites ont toutes réagi à la baisse de l'indice, baisse tant attendue par certains gérants pour entrer sur le marché.


Matrice Numérique de la surface de volatilité des options du CAC 40 :


Historiques des cours des options sur le CAC 40 par mois
Historiques des cours des options sur le CAC 40 par trimestre





Background

Les marchés dérivés interagissent avec les marchés de leurs sous-jacents. Toute l'information contenue dans les marchés d'options peut être extrêmement importante pour les traders directionnels.

Sur un indice comme le CAC 40, une large part des positions qui impactent les cours sont issues d'une manière ou d'une autre de ce que font les opérateurs qui vont trader les options. La couverture des uns étant la position spéculative des autres.

En analysant comment investissent les traders options par l’intermédiaire des niveaux de prix relatifs des options entre elles, on peut avoir une idée sur ce qu'anticipent les opérateurs - plus les risques de décalages sont tenus comme forts, plus on est capable de payer cher une assurance.

En étudiant la manière dont varient les prix en terme de volatilité à partir de ces surfaces, on peut localiser où se situe les risques et à combien le marché les estime.


Mots Clés : surface de volatilité, volatilité implicite, Risk Reversal



D'autres Fiches
Gamma hedging : une première approche
- Hedging -
Gamma hedging : une première approche
Le delta hedging, permet d’immuniser un portefeuille d'options pour de petites variations du spot. Ce n'est pas forcément suffisant pour des variations plus grandes.
Bilan Strategie SOIC sur le CAC40 DEC10
- Les Stratégies Options sur Actions et Indices -
Bilan Strategie SOIC sur le CAC40 DEC10
Résumé et bilan de la stratégie de SOIC DEC10 sur le CAC40
Le straddle : une première approche
- Stratégies Options Fondamentales -
Le straddle : une première approche
Le straddle est une des stratégies les plus fondamentales avec les options.
Le butterfly spread : vega υ du butterfly spread
- Stratégies Options Avancées -
Le butterfly spread : vega υ du butterfly spread
Le butterfly spread réagit différemment aux variations de la volatilité implicite, en fonction du niveau du sous-jacent par rapport à la structure.
Black & Scholes : le véga υ
- Modèles d'évaluation d'options -
Black & Scholes : le véga υ
Dans le modèle de Black & Scholes, le vega υ n'existe pas ! La volatilité étant supposée constante, les praticiens ont modifié la donne.
Black & Scholes : le delta ∆
- Modèles d'évaluation d'options -
Black & Scholes : le delta ∆
Dans le modèle de Black & Scholes, l'expression du delta ∆ d'une option est défini comme la dérivée du prix de l'option par rapport au sous-jacent.