logo strategies-options Accès Site
 
panier
"Gérer, c'est prévoir"
Le site consacré aux stratégies de trading incorporant des produits dérivés, en particulier des options.
Accueil  >  Warrants, Turbos, Options Binaires  >  Les warrants : une première approche 

Les warrants : une première approche

Publié le 10 Avril 2014 par Strategies-options.com
icone rss


Les warrants sont des options émises par des entreprises et animées par des banques uniquement.

I - Que sont-ils?

Les warrants sont des valeurs mobilières qui offrent contre le paiement d'une prime, le droit d'acheter (call) ou de vendre (put) à un cours déterminé à l'avance (prix d'exercice ou strike) un actif (encore appelé sous-jacent, support ou spot) jusqu'à une date prévue dès l'origine (l'échéance).

A la différence des options, ils sont émis par des sociétés sur leurs propres actions qui, en cas d'exercice, émettent de nouvelles actions sur le marché dans le cas des calls ou rachètent des actions anciennes dans le cas des puts.
Les warrants ont donc un impact réel sur le capital des sociétés sur lesquelles ils sont émis.



II - Que permettent-ils ?

Ils permettent tout aussi bien de gagner à la hausse (en achetant des calls warrants) comme à la baisse (avec des puts warrants) et offrent:
- dans le cas du call : la différence si elle est positive entre le cours à l'échéance et le prix d'exercice
- dans le cas du put : la différence si elle est positive entre le prix d'exercice et le cours à l'échéance.


LE CALL WARRANT
On pense que le CAC qui cote aujourd'hui 3950 va monter d'ici 1 an. On achète un call warrant échéance 1 an de prix d'exercice 4000 sur le CAC40 en payant une prime de 120 euros.

3 cas sont alors à envisager :

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 4500. On exerce alors le warrant et on reçoit : 4500-4000=500. Comme on avait payé ce droit 120, le gain final est 500-120=380.

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 4080. On exerce le warrant et on reçoit : 4080 - 4000 = 80. Comme on avait payé ce droit 120, le gain final est 80 - 120 = -40 (c'est une perte de 40).

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 3800. Il est inutile d'exercer le warrant cela nous porterait acheteur à 4000 alors qu'il cote 3800). Comme on avait payé ce droit 120 et qu'on l'abandonne, le gain final est 0 - 120 = - 120 (c'est une perte de 120) qui correspond à la perte de la prime payée.


LE PUT WARRANT
On pense que le CAC qui cote aujourd'hui 3950 va baisser d'ici 1 an. On achète un put warrant échéance 1 an de prix d'exercice 3900 sur le CAC40 en payant une prime de 100 euros.

3 cas sont alors à envisager :

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 3500. On exerce alors le warrant et on reçoit : 3900 - 3500 = 400. Comme on avait payé ce droit 100, le gain final est 400 - 100 = 300.

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 3880. On exerce alors le put warrant et on reçoit : 3900 - 3880 = 20. Comme on avait payé ce droit 100, le gain final est 20 - 100 = - 80 (c'est une perte de 80).

→ le CAC vaut dans 1 an par exemple 4100. Il est inutile d'exercer le warrant cela nous porterait vendeur à 3900 alors qu'il cote 4100). Comme on avait payé ce droit 100 et qu'on l'abandonne, le gain final est 0 - 100 = -100 (c'est une perte de 100) qui correspond à la perte de la prime payée.



III - Illustration

Représentation graphique
On a pour un call warrant la représentation suivante:


- Représentation graphique
On a pour un put warrant la représentation donne:




Quel est le risque maximal ?
A la différence des options, ils ne peuvent être vendus à découvert. La perte maximale est donc limitée à l’achat initial.

Négociation
Les warrants sont côtés en continu sur les places de marché. On peut acheter et revendre un warrant pendant toute sa durée de vie (pendant les heures habituelles de bourse) à l'exception de 6 jours ouvrés avant l'échéance. Mais on ne peut pas vendre des warrants à découvert, différemment des options.

L'émetteur de warrant s'engage à être présent en permanence et à afficher un cours auquel il est prêt à racheter le warrant et un cours auquel il consent à le vendre. Il y a un contrat d'animation du warrant qui est signé entre la société émettrice et une banque.



La suite : Définition Simple D'un Warrant
Précédent : Les Warrants Pour Les Nuls

Strategies-options.com
D'autres Fiches
Smile de Volatilité
- ABC des Options -
Smile de Volatilité
A quoi est du le smile ? L'offre et la demande de volatilité implicite font qu'elle est parfois symétrique.
Gestion du risque par le CME
- Brokers Options -
Gestion du risque par le CME
Gamma : une première approche
- ABC des Options -
Gamma : une première approche
Le taux de variation d'une option par rapport au sous-jacent, le delta, n'est pas constant. Il y a comme une accélération dans la variation du prix.
Ratio backspread sur le CAC 40 ( suivi 3 )
- Les Stratégies Options sur Actions et Indices -
Ratio backspread sur le CAC 40 ( suivi 3 )
La volatilité implicite continue sa baisse et notre Ratio Backspread sur le CAC 40 échéance Juin 2012 en fait les frais. Rien de très inquiétant pour l'instant.
Le VIX - Indice de Volatilité
- ABC des Options -
Le VIX - Indice de Volatilité
On en attend parler partout, alors : qu'est ce que le VIX ?
Eur/USD : put spread
- Les Stratégies Options sur Forex -
Eur/USD : put spread
En limitant l'investissement avec ce put spread sur l' EUR / USD, on limite les risques