logo strategies-options Accès Site
 
panier
"Gérer, c'est prévoir"
Le site consacré aux stratégies de trading incorporant des produits dérivés, en particulier des options.
Accueil  >  ABC des Options  >  Actualisation : un principe fondamental #2 

Actualisation : un principe fondamental #2

Publié le 18 Janvier 2016 par Strategies-options.com
icone rss


Les taux d'intérêt continus sont ceux qui sont utilisés pour l'évaluation des instruments dérivés.

Comme dans l'industrie financière les intérêts sont payés et crédités sur une base journalière, l'utilisation des taux d'intérêt continus s'avère nécessaire. Et les divergences entre taux continu et taux simple ont un impact très fort sur le prix des actifs financiers.



I - Une Composition Continue

L’exemple ci dessus peut facilement s’adapter si l’échéance n’est pas 1 an.
En fait si l’échéance est dans n années au taux r la valeur aujourd'hui X' qui vaudra X dans n année(s) :

X' = X / { ( 1 + r ) . ( 1 + r )...( 1 + r ) }

Puisqu’encore une fois on peut placer ce montant pendant n années chaque année au taux r et ainsi avoir :

X' . { ( 1 + r ) . ( 1 + r )...( 1 + r ) }
[ X / { ( 1 + r ) . ( 1 + r )...( 1 + r ) } ] . { ( 1 + r ) . ( 1 + r )...( 1 + r ) } = X


Et comme on peut écrire,
[ ( 1 + r ) . ( 1 + r )...( 1 + r ) ] = ( 1 + r )n

Ainsi,

[ X / ( ( 1 + r )n ) ] . [ ( 1 + r ) n ] = X

Donc,

X' = X / ( ( 1 + r ) n )

Albert Einstein aurait d'ailleurs dit : "La force la plus puissante dans l’univers est celle de l’intérêt composé".




II - Effet de la Composition

Admettons que les taux d'intérêt soient proportionnels à leurs durées ,c’est à dire que le montant perçu sur 6 mois soit la moitié du taux à 1 an, que le montant perçu pendant 3 mois corresponde à la moitié de celui sur 6 mois...Intuitivement cela signifie que pour un placement pendant 6 mois à un taux d'intérêt annuel, on perçoit la moitié de ce que l’on aurait touché si on avait laissé l’argent placé 1 an.
On aurait alors sur une période d’1 an à placer 2 fois de suite sur 6 mois au taux (r/2) le montant X’ et ainsi

X = X' . [ ( 1 + (r/2) ) . ( 1 + (r/2 )) ]
X = X' . [ 1 + (r/2) ]2


Si au lieu de placer sur 6 mois on place 4 fois de suite à 3 mois on aurait

X = X' . [ ( 1 + (r/4) ) . ( 1 + (r/4 ) ) . ( 1 + (r/4) ) . ( 1 + (r/4 ) ) ]
X = X' . [ 1 + (r/4) ]4


Si au lieu de placer sur 3 mois on place au jour le jour, on a :

X = X' . [ ( 1 + (r/365) ) . ( 1 + (r/365 ) )..... ( 1 + (r/365) ) . ( 1 + (r/365 ) ) ]
X = X' . [ 1 + (r/365) ]365



NB
Or on sait que pour r petit (<1), on a :

exp(x) est la fonction exponentielle e x.

Donc, si on réinvestit chaque jour les intérêts on obtient sur 1 an :
X = X' . [ 1 + (r/365) ]365 ≈ X' . exp( r' ) = X' . er'

Avec r' le taux continu ( r' = Ln( 1 + r ) ).

Pour t année(s) on aurait non pas r' mais r' x t.
Cela nous donne quelque soit t année(s) :

X = X' . [ exp( r' x t ) ] = X' . er' x t


Il s’agit de la composition journalière du taux d'intérêt annuel. Cela aboutit à la notion de taux d'intérêt continu r'.
L’avantage de la calculer est qu’à partir de là, on peut avoir n’importe quelle durée de placement t exprimée en année(s), t (exprimé en année(s)) peut être supérieur ou inférieur à 1 ( 1 an ).



A retenir :
En finance, dès que l’on voit exp(rt), exp(-rt) on doit avoir le réflexe :

exp( r . t ) signifie "la valeur future du placement d’1 euro pendant t années au taux continûment composé r"

→ d’où, 10 . exp( 0.02 . 0.5 ) signifie la valeur future du placement de 10 euros au taux 0.02 (2%) pendant 0.5 année ( 6 mois)
→ et 18.53 . exp( 0.1 . 3.25 ) signifie la valeur future du placement de 18.53 euros au taux 0.1 (10%) pendant 3.25 année ( 3 ans et 4 mois)



De la même manière,
exp( - r t ) signifie "la valeur actuelle d’1 euro dans t années si r est le taux continûment composé pour la période".

→ d’où, 5 . exp( - 0.03 . 1 ) signifie la valeur actuelle de 5 euros dans 1 an si 0.03 (3%) est le taux pour la période
→ et, 10.28 . exp( - 0.0215 . 0.75 ) signifie la valeur actuelle de 10.28 euros dans 0.75 an (9 mois) si 0.0215 (2.15%) est le taux pour la période.

Les taux d'intérêt utilisés pour l'évaluation d'options sont des taux composés.




La suite : Les Options Pour Les Nuls
Précédent : Actualisation : Un Principe Fondamental

Strategies-options.com
D'autres Fiches
Gamma hedging : illustration
- Hedging -
Gamma hedging : illustration
Afin de bien saisir la modification des perspectives inhérente au gamma-hedge, "une image vaut mille mots"
European Reverse Knock Out Option Replication
- Stratégies Options Avancées -
European Reverse Knock Out Option Replication
Les options à barrière sont peu nombreuses à être disponibles sur les marchés réglementés. Il est parfois judicieux de pouvoir les répliquer et parfois même, les améliorer.
Call-Put Parity : american style issue
- Relations entre Sensibilités des Options -
Call-Put Parity : american style issue
On a vu que la call-put parité est une relation typiquement "européenne". Qu'en est il des options de type américain ?
Gamma : une première approche
- ABC des Options -
Gamma : une première approche
Le taux de variation d'une option par rapport au sous-jacent, le delta, n'est pas constant. Il y a comme une accélération dans la variation du prix.
Les options pour les Nuls (suite)
- ABC des Options -
Les options pour les Nuls (suite)
Quelques termes et expressions de trading.
Cours et cotations d'options
- ABC des Options -
Cours et cotations d'options
Places de marché où les instruments dérivés sont négociés. Liens, cotations et cours de compensation des futures et options.