logo strategies-options Accès Site
 
panier
"Gérer, c'est prévoir"
Le site consacré aux stratégies de trading incorporant des produits dérivés, en particulier des options.
Accueil  >  Modèles d'évaluation d'options  >  Le modèle binomial : version détaillée - On price! 

Le modèle binomial : version détaillée - On price!

Publié le 04 Octobre 2010 par Strategies-options.com
icone rss


Un moyen simple et très facile d'évaluer une option avec le modèle binomial est de le réaliser sur un tableur type Excel ou OpenOffice par exemple.

On a vu (cf : Modèle Binomial : Version Détaillée) qu'à partir de calculs très simples, on peut évaluer une option à chaque période.
La suite logique est de montrer comment simplement on peut calculer le prix d'une option avec ce modèle en utilisant un tableur type Excel ou OpenOffice.



I - Variables et paramètres

Avant toute chose, pour calculer le prix d'une option avec le modèle binomial, on a besoin de données. Elles sont au nombre de 7.
Les variables
Le prix actuel du sous-jacent S
La maturité de l'option en année T
Les paramètres
Le prix d'exercice ou strike K
La volatilité annualisée de l'actif sous jacent σ en % (pour la calculer :La Volatilité : On Price !)
Le taux d'intérêts sans risque r en % par an (il s'agit du taux monétaire ayant même maturité que l'option calculée)
Le taux de dividende annuel q en %
Le nombre de périodes n (plus le nombre est important, plus grande est la précision).



II - Calculs Préliminaires

Ils seront au nombre de 5.
- durée d'une période en année(s) (en fait c'est la maturité en année(s) divisée par le nombre de périodes choisi n)
- coefficient de hausse u
- coefficient de baisse d = 1 / u
- probabilité "risque neutre " de hausse du sous-jacent entre chaque période p
- probabilité q complémentaire à p, avec q = 1 - p
cf : Modèle Binomial : Une Version Simple Pour Les Options Européennes


III - Réalisation avec un tableur

Nous allons décomposer la réalisation d'un pricer 30 périodes pour évaluer un call de type européen (exerçable uniquement à l'échéance) de prix d'exercice ou strike à 100, pour un sous-jacent (une action par exemple) actuellement à 100 et ayant une volatilité σ de 30%, le call ayant une maturité d'1 an avec comme taux d'intérêt sans risque de 0.05 ou 5% et pour l'instant pas de dividende.

a- ouvrir une feuille vierge d'un tableur
Les colonnes A, B, C sont réservées aux données, calculs préliminaires

b- On remplit les cellules de la manière suivante:
- dans la cellule B2 on inscrit "sous jacent S", dans la cellule C2 on entre la valeur "100"
- dans la cellule B3 on inscrit "strike K", dans la cellule C3 on entre la valeur "100"
- dans la cellule B4 on inscrit "maturité en année T", dans la cellule C4 on entre la valeur "1"
- dans la cellule B5 on inscrit "nombre de périodes n", dans la cellule C5 on entre la valeur "30"
- dans la cellule B6 on inscrit "taux d'intérêt sans risque r", dans la cellule C6 on entre la valeur "0.05"
- dans la cellule B7 on inscrit "taux de dividende q", dans la cellule C7 on entre la valeur "0"
- dans la cellule B8 on inscrit "coût de portage b=r-q", dans la cellule C8 on entre la formule "=C6-C7"
- dans la cellule B9 on inscrit "durée d'une période en année dt", dans la cellule C9 on entre la formule "=C4/C5"
- dans la cellule B10 on inscrit "volatilité σ", dans la cellule C10 on entre la valeur "30%"

Jusqu'à présent, on a rentré ce qui constituera les données originelles.
Maintenant on passe aux calculs préliminaires.
- dans la cellule B13 on inscrit "coefficient de hausse u", dans la cellule C13 on entre la formule "=EXP(C10*RACINE(C9))"
- dans la cellule B14 on inscrit "coefficient de baisse d", dans la cellule C14 on entre la formule "=1/C13"

Les "probabilités"
- dans la cellule B17 on inscrit "probabilité risque neutre de hausse p", dans la cellule C17 on entre la formule "=(EXP(C8*C9)-C14)/(C13-C14)"
- dans la cellule B20 on inscrit "1-p", dans la cellule C20 on entre la formule "=1-C17"
On obtient :


Maintenant, les calculs
1 - Les spots finaux et les payoffs
- Dans la cellule E4, on entre la formule"=C2*C13^C5"
- Dans la cellule F4, on entre la formule"=MAX((E4-$C$2);0)"

Puis,
- Dans la cellule E6, on entre la formule"=E4*$C$14^2"
- Dans la cellule F6, on entre la formule"=MAX((E6-$C$2);0)"

- Dans la cellule E8, on entre la formule"=E6*$C$14^2"
- Dans la cellule F8, on entre la formule"=MAX((E8-$C$2);0)"

- Dans la cellule E10, on entre la formule"=E8*$C$14^2"
- Dans la cellule F10, on entre la formule"=MAX((E10-$C$2);0)"

...

- Dans la cellule E62, on entre la formule"=E60*$C$14^2"
- Dans la cellule F62, on entre la formule"=MAX((E62-$C$2);0)"

- Dans la cellule E64, on entre la formule"=E62*$C$14^2"
- Dans la cellule F64, on entre la formule"=MAX((E64-$C$2);0)"

On obtient cela :



2 - Calculs des options par période
Pour la période qui correspond à l'échéance - 1/30 d'année on obtient:
- Dans la cellule G5, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*F4+$C$20*F6)"
- Dans la cellule G7, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*F6+$C$20*F8)"
- Dans la cellule G9, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*F8+$C$20*F10)"
...
- Dans la cellule G61, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*F60+$C$20*F62)"
- Dans la cellule G63, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*F62+$C$20*F64)"

Pour la période qui correspond à l'échéance - 2/30 d'année on obtient:
- Dans la cellule H6, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*G5+$C$20*G7)"
- Dans la cellule H8, on entre la formule"=+EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*G7+$C$20*G9)"
...
- Dans la cellule H60, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*G59+$C$20*G61)"
- Dans la cellule H62, on entre la formule"=+EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*G61+$C$20*G63)"


...


Pour la période qui correspond à l'échéance - 29/30 d'année on obtient:
- Dans la cellule AI33, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*AH32+$C$20*AH34)"
- Dans la cellule AI35, on entre la formule"=+EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*AH34+$C$20*AH36)"

Pour la période qui correspond à l'échéance - 30/30 d'année, c'est à dire le jour de l'évaluation on obtient:
Dans la cellule AJ34, on entre la formule"=EXP(-$C$9*$C$6)*($C$17*AI33+$C$20*AI35)", c'est la valeur de l'option.

Dans la cellule B29, on écrit "Valeur de l'option"
Dans la cellule C29, on entre la formule"=AJ34"

Finalement cela donne


On trouve une valeur du call égale à 14.1334 euros évidemment identique à celle trouvée sans les détails.
Pour info, le modèle Black & Scholes donne 14.2312 euros ( cf : Black & Scholes: On Price ! ).

3 - Cas du put
Pour évaluer le put correspondant, il suffit de changer la valeur du payoff.

- Dans la cellule E4, on entre la formule"=C2*C13^C5"
- Dans la cellule F4, on entre la formule"=MAX((-E4+$C$2);0)"

Puis,
- Dans la cellule E6, on entre la formule"=E4*$C$14^2"
- Dans la cellule F6, on entre la formule"=MAX((-E6+$C$2);0)"

- Dans la cellule E8, on entre la formule"=E6*$C$14^2"
- Dans la cellule F8, on entre la formule"=MAX((-E8+$C$2);0)"

- Dans la cellule E10, on entre la formule"=E8*$C$14^2"
- Dans la cellule F10, on entre la formule"=MAX((-E10+$C$2);0)"

...

- Dans la cellule E62, on entre la formule"=E60*$C$14^2"
- Dans la cellule F62, on entre la formule"=MAX((-E62+$C$2);0)"

- Dans la cellule E64, on entre la formule"=E62*$C$14^2"
- Dans la cellule F64, on entre la formule"=MAX((-E64+$C$2);0)"

On obtient cela :



D'où finalement,


On trouve une valeur du put égale à 9.2564 euros évidemment identique à celle trouvée sans les détails.
Pour info, le modèle Black & Scholes donne 9.3541 euros ( cf : Black & Scholes: On Price ! ).

TRÈS SIMPLE ET TRÈS FACILE !

Dans la réalité, on programme le modèle binomial ce qui permet d'obtenir la précision voulue en augmentant le nombre de période n.


La suite : Le Modèle Binomial : American Style Options
Précédent : Modèle Binomial : Version Détaillée

Télécharger le pricer Modèle Binomial Type Européen gratuitement : ici


Pdf connexes :

- BINOMIAL MODEL



MODELE D'EVALUATION D'OPTIONS - INDEX
MODELE D'EVALUATION D'OPTIONS - CHAPITRE I
MODELE D'EVALUATION D'OPTIONS - CHAPITRE II
MODELE D'EVALUATION D'OPTIONS - CHAPITRE III

Strategies-options.com
D'autres Fiches
Iron Condor
- Stratégies Options Avancées -
Iron Condor
Les Iron Condors sont probablement les stratégies options les plus utilisées par les traders options. Performance possible et risque connus, et surtout limités.
Surface de volatilité : une première approche
- ABC des Options -
Surface de volatilité : une première approche
La volatilité implicite varie pour différents strikes d'une même échéance, et même entre les échéances.
Les Warrants pour les Nuls
- Warrants, Turbos, Options Binaires -
Les Warrants pour les Nuls
Les warrants en version simplifiée.
Simulation Monte Carlo : une première approche
- ABC des Options -
Simulation Monte Carlo : une première approche
Il existe différentes manières d'évaluer les options. Les formes fermées, les modèles "à arbre" en sont certaines. Monté Carlo en est une autre.
Options sur actions - Point sur la Societe Generale
- Mes Achats -
Options sur actions - Point sur la Societe Generale
Le bien être des spreads vis à vis des shorts put.
Représentation du mouvement d'un actif financier
- ABC des Options -
Représentation du mouvement d'un actif financier
Représenter les variations d'un actif (une action, un indice...) permet non seulement de pouvoir les simuler mais aussi d'en déduire le prix d'instruments dérivés de cet actif.