logo strategies-options Accès Site
 
panier
"Gérer, c'est prévoir"
Le site consacré aux stratégies de trading incorporant des produits dérivés, en particulier des options.
Accueil  >  Stratégies Options Fondamentales  >  Le risk-Reversal : une première approche 

Le risk-Reversal : une première approche

Publié le 01 Avril 2011 par Strategies-options.com
icone rss


Le risk reversal est une illustration type de la flexibilité des options.

S'il est évident qu'un call ou qu'un put achetés montrent une asymétrie entre risques et rendements possibles, on peut aussi remplacer toutes les positions sur le sous-jacent par des positions sur options.

En effet, la relation de call-put parité (cf :Call-put Parité : Une Relation Typiquement Européenne) nous indique les rapports qu'il existe entre call, put, sous-jacent et strike.



I - Substitution d'une position sur sous-jacent (titre, future, devises...) par une position sur options.

Intuitivement, on sait qu'être acheteur d'un call de strike K et vendeur d'un put de même strike K, est équivalent à être acheteur sur un contrat future au prix K. En effet on a exactement le même payoff que sur le sous-jacent, mais ce payoff est obtenu à l'échéance comme un future (forward).
- Si le spot S est > au strike K, on reçoit S-K
- Si le spot S est < au strike K, on paye K-S

Donc on doit avoir équivalence entre future et options. Le solde des primes (achat du call-vente du put) doit correspondre au différentiel qu'il y a entre future et comptant (sinon on peut monter un arbitrage entre future et options : si le future est inférieur au solde net call-put, il faut acheter le future et vendre un call et acheter un put, si le future est supérieur au solde call-put, il faut vendre le future et acheter un call et vendre un put: dans les deux cas on réalise un profit sans risque).

- On peut donc être "acheteur de future échéance T " en achetant un call de strike K d'échéance T et en vendant un put de strike K et d'échéance T.
- On peut donc être "vendeur de future échéance T " en vendant un call de strike K d'échéance T et en achetant un put de strike K et d'échéance T.

Représentations graphiques
Ci dessous, la représentation d'un long call 100/1 an short put 100/1an sur un titre qui ne verse ni dividende ni revenu.

A un instant t,


En trois dimensions, pour apprécier l'effet du temps sur la position,


On observe bien la perte de "valeur temps", caractéristique du future sur un titre ne versant pas de revenu, parfois appelée "base".

La relation est vrai quel que soit le strike.
Ci après, la représentation d'un long call 40/1 an short put 40/1an sur un titre qui ne verse ni dividende ni revenu.



Les profils sont rigoureusement identiques.



II - Extension du principe substitution d'une position sur sous-jacent .

En partant de l'idée ci dessus, on peut aller plus loin et plutôt que d'acheter et de vendre des options de même échéance et de même strike, regardons ce que cela donne pour des strikes différents.

Par exemple, achetons un call 110/1 an et vendons un put 90/1 an, avec des volatilités égales.
La représentation est ainsi :





On voit immédiatement que le risk reversal 90/110 se comporte comme un future presque tout le temps, sauf à l'approche de l'échéance, où le "gap", l'écart entre les strikes des options se fait ressentir.

C'est une manière simple de pouvoir ajuster ses niveaux d'achats et de ventes en fonctions de ses propres anticipations.

Par rapport à un achat direct sur le future à 100, la position est protégée à l'échéance contre une baisse jusqu'à 90, niveau du strike du put vendu.
La contrepartie est une participation à la hausse au delà de 110.

Une première utilisation de ce risk-reversal serait donc dans un marché volatile. On va voir par la suite que le risk reversal, en permettant de modifier à volonté strikes et échéances des options achetées et vendues conduit à une palette extraordinaire de perspectives de rendements.

Illustration : CAC 40 : Risk-reversal Delta-hedge




La suite : Le Risk-Reversal
Précédent :Call-put Parité : Une Relation Typiquement Européenne

Télécharger le pricer : ici

Stratégies Fondamentales - INDEX
Stratégies Fondamentales - CHAPITRE I
Stratégies Fondamentales - CHAPITRE II
Stratégies Fondamentales - CHAPITRE III
Stratégies Fondamentales - CHAPITRE IV

Strategies-options.com
D'autres Fiches
Lexique
- ABC des Options -
Lexique
La finance a son vocabulaire, et il est bien utile de le connaitre avant de commencer l'étude des produits dérivés.
European Reverse Knock Out Option Replication
- Stratégies Options Avancées -
European Reverse Knock Out Option Replication
Les options à barrière sont peu nombreuses à être disponibles sur les marchés réglementés. Il est parfois judicieux de pouvoir les répliquer et parfois même, les améliorer.
Arbitrage de volatilité : une première approche
- Stratégies Options Avancées -
Arbitrage de volatilité : une première approche
L'arbitrage de volatilité est un des types de trading à la base de la gestion alternative, des Hedge funds.
CAC 40 - Volatilité Historique -
- ABC des Options -
CAC 40 - Volatilité Historique -
La volatilité historique du CAC 40, calculée par l'écart type, au 21 février 2017.
Ratio backspread sur le CAC 40 (suivi 9) bis
- Les Stratégies Options sur Actions et Indices -
Ratio backspread sur le CAC 40 (suivi 9) bis
On aura attendu un peu c'est vrai, mais notre Ratio Backspread est finalement bien positif, + 958 euros
Gamma hedging : une première approche
- Hedging -
Gamma hedging : une première approche
Le delta hedging, permet d’immuniser un portefeuille d'options pour de petites variations du spot. Ce n'est pas forcément suffisant pour des variations plus grandes.